zingomineral.com                               Collection Don Giovanni ZINGO, France

 

 

ULEXITE

localité type 

 

                                             

 

 - Trouvé en 1954 dans la région aride de Boron situé à 150 Km. au

Nord-Ouest de Los Angeles dans le désert de Mojave, Open Lit

Boron, Kern County, Californie, USA

Dimensions: 7,00 cm. x 5,00 cm.

 

Étymologie:

 - dédié au pharmacien et professeur de physique et chimie 

l'allemand Georg Ludwig ULEX (1811-1883) qui découvrit le

minéral dans la région Umbria, Italie et étudia l'espèce en 1850.

 

Formule chimique:  NaCaB5O6(OH)6 · 5H2O

Strunz Nr.:  5/H.14-10

classe V des : Borates

sous-classe des : Carbonates, Nitrates

groupe des : Borates et Soroborates

série: Ulexite

densité: 1,95 à 1,96

dureté:  2,50

système cristallin: Triclinique (Anortique)

morphologie: cristaux aciculaires en masses parallees,

touffes, boules.

couleur:  incolore, blanc, blanc grisâtre

éclat: vitreux, soyeux, cireux

autres propriétés optiques: translucide, luminescente,

transparent, fluorescent, soluble dans l'eau

rareté par Stefan Weiss: 0 (commune)

 

 

 

 

Cliquez sur les photos pour voir le détail

 

 

UMBITE

localité type 

 

                             

                                             

 - Trouvé en 1992 dans les pegmatites alcalines du Mont Koashva,  

le Massif Khibiny, Péninsule de Kola, Russie.

Dimensions: 2 cm. x 1 cm.

 

Étymologie:

 - Prend le nom du lieu de sa découverte "lake Umbozero", Russie

 - L'Umbite a été découverte en 1983 près le Lac Umba (Umbozero),

dans la vallée du fleuve Vuonnemick, massif Khibina, Péninsule de Kola,

Russie.

 - Elle a été décrite par les minéralogistes russes :

 - Alexander Petrovich Khomyakov (1933-),

 - Alexander A. Voronkov (1928-1982)

 

Formule chimique: K2ZrSi3O9.H2O

Strunz Nr.: 8/F.20-10

classe VIII des : Silicates, inosilicates, sorosilicates  

sous-classe des : Inosilicates

groupe des : Inosilicates à chaînes [Si3O9]6-

série: Wollastonite - Paraumbite

densité:  2,79

dureté:   4,50

système cristallin:  Orthorhombique

morphologie: cristaux aplatis

couleur: incolore, jaunâtre, blanc jaunâtre

éclat: vitreux ; Luminescent, fluorescent - Translucide  

rareté par Stefan Weiss: ++ (très rare)

 

 

Cliquez sur les photos pour voir le détail

 

 

UMOHOITE

localité type 

 

                            minéral radioactive 

                            

                                             

 - Trouvé en 1968, dans la zone uranifere secondaire du complexe à

molybdene, de lamine Freedom Nr. 2, Marysvale, Piute County, Utah, USA.

Dimensions: 0.5 cm. x 0.5 cm.

 

Étymologie:

 - prend le nom par les elements de sa composition = Uran, MOlybdene,

Hydrogene et Oxygene.

 - Elle fut découverte en 1953, dans la mine Freedom Nr 2, Marysville,

Piute County, Utah, USA.

 - La Umohoite a été décrite en 1953 par les minéralogistes et géologues

américains Gerald Patrick Brophy (1926-2014), et  Paul Francis Kerr,

(1897-1981), professor de minéralogie à Newberry et Emérite à la

Columbia University et  vice-president de la "Geological Society

of America",. (voir photos ci-contre).

 

Formule chimique: (UO2)MoO4.2H2O

Strunz Nr.:  6/G.05-20

classe VI des : Sulfates, chromates, molybdates, wolframates,

tungstates, etc.

sous-classe des : Molybdates

groupe des : Uranylmolybdates avec [UO2]++ et [MoO4]--

série:  Sedovite - Uranotungstite

densité: 4.55 à 4.93

dureté:  2  

système cristallin: Anorthique (Triclinique)

morphologie: veines, agrégat, grenue, fin, aplatie

couleurbleu foncé, noir, noir bleuâtre, vert foncé, rouge sombre

éclat: subtallique

rareté par Stefan Weiss: ++ (très rare)

 

radioactivité :

GRapi = 3,882,185.43 (Gamma Ray American Petroleum Institute Units)

La concentration de l'Umohoite par unité de GRapi est = à 257.59

et définie dan 49 CFR 173.403. plus important que 70 Bq / gram.

 

 

 

 

 

 

 

Cliquez sur les photos pour voir le détail

 

 

UNGARETTITE (MANGANO-MANGANI-UNGARETTIITE)

localité type (spécimen offert par l'auteur)

 

                                         

 

 - Trouvé en 1997 à Grenfell dans la mine de manganèse abandonnée de

Hoskins, Nouvelle-Galle du Sud, Australie.

Dimensions: 2,00 cm. x 1,50 cm.

 

Etymologie:

 - L'Ungarettite a été dédiée à l'italien Luciano Ungaretti

(1942-2001), professeur de minéralogie, de pétrographie, de

géochimie et de volcanologie à l'université de Pavie, Italie.

 - Une pensée amicale à toute la famille pour tous les conseils et

pour l'aide que Luciano m'a donné sur les minéraux italiens.

Avec les regrets c'est un grand scientifique et ami des minéraux

qui nous a quitté.

(Voir photo de L. Ungaretti ci-contre).

 - L'Ungarettite  fut décrite en 1995 par les géologistes et minéralogistes:

 - Frank C. Hawthorne, professeur de minéralogie et géologie, au

    "Geological Sciences" de l'université de Manitoba, Canada

 - Roberta Oberti (1952-), minéralogiste italienne au CNR-Insitut de

    Geosciences et Georesources de Pavia, Italie

 - Elio Cannillo (1938-), minéralogist italien

 - Nicola Sardone, christallographie , cristallochimiste du CNR Centre

    d'etude pour la Cristallographie et Cristallochimie de

    Pavie, Italie

 - Alberto Zanetti, du National Research Council, Roma, IKtalie

 - Joel  Denison Grice (1946-), conservateur canadien et president

    de l'IMA depuis 1995

 - Paul Michael Ashley (géoschimiste, géologue et minéralogiste de

     l'Université de la Nouvelle Angleterre, Australie)

 

Formule:  5Na,K)Na2(Mn2+,Mg)2Mn3, 3+[O/Si4O11]2

Strunz Nr.:  8/F. 8-130

classe VIII des : Silicates

sous-classe des : Inosilicates

groupe des : Alcali-Amphiboles

série: Glaucophane - Kozulite

dureté:  6,00  

densité:  3,52

système cristallin: Monoclinique (prismatique)

morphologie: cristaux en grains prismatiques

couleur: rouge, rougeâtre à rouge foncé

éclat: vitreux

rareté par Stefan Weiss: +++ (rarissime)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

Cliquez sur les photos pour voir le détail

 

 

UNNAMED (mineral non encore déterminé par l'I.M.A.)

localité type  

 

                                 

 

 - Trouvé en 2012 par mon ami Mikhail Murashko dans la Massif Khiny,

Mont Yuksporr, Peninsule de Kola, Russie.

Dimensions: 2 cm. x 2 cm.   

 

Etymologie:

 -  

 

Formule:  y-CrO(OH)

Strunz Nr.:   

classe  des :  

sous-classe des :  

groupe des :  

série:  

dureté:   

densité:   

système cristallin

morphologie

couleur:  

éclat:  

rareté par Stefan Weiss: +++ (rarissime)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

Cliquez sur les photos pour voir le détail

 

 

UPALITE sur Columbite         

 

                                              minéral radio-actif    

                                               

 

 - Trouvé en 1982 dans la zone à pegmatite de Mile Park, Fremont

County, Colorado, USA

Dimensions: 4,00 cm. x 2,50 cm.

 

Etymologie:

 - en raison de l' ensemble de trois eléments dans sa composition

chimique: Uranium, Phosphore, Aluminium.

 - Découverte en 1979 à Kobokobo, Kivu, Zaire.

 - A été décrite en 1983 par P. Piret et J-P Declercq.

 

Formule chimique:   Al[(UO2)3/OH/(PO4)2].7H2O

Strunz Nr.:  7/E. 05-30

classe des : Phosphates

sous-classe des: urano-phosphates, Arseniates, Vanadates

groupe des : Metaautunites

série: Ranunculite - Moreauite

densité:  3,50

dureté:  3,00

système cristallin: Monoclinique

morphologie: cristaux prismatiques, aciculaires

couleur: jaune-brun à brun, jaune ambre

éclat: vitreux; translucide

rareté par Stefan Weiss: ++ (très rare)

                                                                             

minéral radio-actif: GRapi = 4,482,150.14 (Gamma Ray American

Petroleum Institute Units)

 

 

 

Cliquez sur les photos pour voir le détail

 

 

URANINITE (NASTURANE = Pechblende) avec Bauranoite, Metacalciouranoite et Calciouranoite

 

                                       minéral radio-actif       

 

                                         

 

 - Trouvé en 1978 par mon ami et collectionneur allemand Dr. Hans

-Jürgen Wilke, dans les dépôts d'U,Mo du minéral secondaire d'uraninite,

des gisements de Strel'tsovskoye, Krasnokamensk, Chitinskaya

Oblast'Transbaikal, district de Chita, region de la Siberie de l'est, Russie.

Dimensions: 1,5 cm. x 1,5 cm.

 .

Étymologie:

 - Le nom Pechblende (uraninite),  vient de l'époque des mineurs

Saxons qui considéraient le minéral inutile et improductif, c'est en

1789 que le chimiste Martin Heinrich Klaproth  (1743-1817),

découvrit  l'uraninite dans la pechblende et en 1896 les etudes

approfondis du chimiste et physicien français Antoine Henri

Becquerel (1852-1908) découvrit la radioactivité dans le minéral.

En 1938-1939 l'allemand Otto Hann (1879-1968), prix Nobel de

chimie, fit la séparation du noyau atomique de l'uranium.

 - L'Uraninite fut décrite en 1772 par Ignaz von Born (1742-1791).

Directeur des mines de Prague, et conservateur en 1776 de la

collection minéralogique impériale du Museum d'histoire naturelle

d'Autriche. Fervent franc-maçon, il parraina à la gloire du (G.A.D.L.U.)

Amadeus Wolfgang Mozart dans sa respectable Loge " Sarastro "

à l'Orient de Vienne, Autriche.

 - L' Uraninite fut découverte à Jáchymov, St Joachimsthal, Krusné Hory

(Erzgebirge), Západocesky kraj, Cechy (Bohemia), République Tchèque.

 

Remarques:

 - L'Uraninite est plus communément connue sous l'appellation

"pechblende" (en raison de sa couleur noire, et blende, terme utilisé

par les mineurs allemands pour désigner des minéraux dont la densité

a donné la teneur en métaux, mais que l'exploitation a été, au moment

où ils ont été découvert, soit impossible à l'exploitation, soit pas

rentables économiquement).

 

Synonymes et variétés:

  - Arsenurane (variété)

  - Bröggerite (variété d'uraninite qui contient du Th, dédié au géologue

     et minéralogiste suedois W. C. Brögger par C.W.  Blomstrand)

  - Cleveite (variété d'uraninite, par le chimiste suedois A.E.

     Nordenskiöld)

  - Nasturane (= pechblende synonyme d'uraninite)

  - Nivenite (variété d'uraninite dédié à W. Niven par Hidden et

     Mackintosh)

  - Pechblende (synonyme d'uraninite)

  - Pezblende (= pechblende synonyme d'uraninite)

  - Pecurano ( pechblende en italien = synonyme d'uraninite)

  - Protoxyde d'uranium

  - Schwarz Beck-Erz (en 1727 par le minéralogiste allemand F.E.      Brückmann)

  - Sooty Uraninite (variété d'uraninite)

  - Ulrichite (dédié au radio-chimiste autrichien Carl Ulrich en 1925 par le      mineralogiste G. Kirsch)

  - Uranatemnite (en 1863 par le géologue et minéralogiste canadien      Edward John Chapman)

  - Urane oxydulé (en 1801par l'abbé, minéralogiste et cristallographe      français René Just Haüy)

  - Uranerz (en 1792 par le chimiste allemand Martin Heinrich Klaproth)

  - Uranin (en 1845 par leminéralogiste et géologue autrichien Wilhelm

     Karl von Haidinger)

  - Urannniobit (par l'illustre minéralogiste allemand Dr. Hugo Strunz)

  - Uranniobite (uraninite par le minéralogiste et chimiste allemand

     R. Hermann)

  - Uranniobite ( = Samarskite en 1847 par le minéralogiste allemand 

     Gustav Rose)

  - Uranossidolato (synonyme d'uraninite en italien)

  - Uranopissite  (uraninite)

  - Uranpecherz (pechblende = uraninite)

 

 

Formule chimique:  UO2

Strunz nr.: 4/D.31-60

classe IV des : Oxydes et Hydroxydes

groupe des : Cryptomelanes

sous-groupe des : Uraninites

série:  Manjiroite - Vorlanite

dureté:  5 à 6

densité: 10,88

système cristallin: cubique,  (Isometrique)

morphologie: massive, granulaire, cristaux octaèdriques, reniforme, botryoidale, lamellaire

couleur: noir, noir brunâtre, vert-pâle à noir-grisâtre, noir violet

éclat:  submetallique, gris-gras, mat

rareté par Stefan Weiss:  0 (commune)

                                                                                                            

radioactivité: GRapi = 6,010,360.79 (Gamma Ray American

Petroleum Institute Units)

La concentration d'Uranium par GRapi unites est de 166.38 (PPB).

L'Uraninite est defini comme un minéral radioacif  avec 49 CFR

173.403, superieur à 70 Bq / gr.

 

 

 

 

 
 

  

URANOPHANE ou URANOTILE  

                                              minéral radio-actif   

 

                                            

 

 - Trouvé en 1993, par le français Jean-Claude Deutschmann

(1945-2009), ami chercheur et collectionneur de minéraux, dans les complex

de gneiss à fluorite et barite de la halde mine Clara, vallée de Rankach,

Oberwolfach, Wolfach, Forêt-Noire (Schwarzwald), Baden-Würtemberg,

Allemagne. (Pour la biographie de J.C. Deutschmann se repérer à la

page C = Claraite).

Dimensions: 0,5 cm. de diametre

 

Etymologie:

 - du grec [uranium] = Uran et de [Phanos] = apparent

 - Trouvé pour la premiere fois en 1853 à Oberfalz, Baviere, en

Allemagne par le professeur de minéralogie F. Martin Websky

(1824-1886). Il succéda à Rose comme conservateur du Muséum

d'histoire naturelle de Berlin, on le connaît notamment pour avoir

amélioré le goniomètre de réflexion.

 

Formule chimique:  Ca(UO,2.),2. [SiO,3. (OH)],2.5H2O

Strunz Nr.:  8/B. 34-40

classe VIII des : Silicates

sous-classe des : Neosubsilicates

groupe des : Urano-Neosilicates

série: Sklodowskite - Kasolite

dureté:  2,5  

densité: 3,9

système cristallin: Monoclinique (prismatique)

morphologie: croûtes terreuses, fibre, massive, cristaux

rayonnent en forme d'étoiles, radiale, grains  

couleur: orange-brun, jaune à jaune-vert

éclat: vitreux; transparent, translucide

rareté par Stefan Weiss: commun

                                                                         

minéral radioactif: GRapi = 3,210,165.80 (Gamma Ray American

Petroleum Institute Units)

 

 

 

 

 

 

 

 

URANOPHANE-Beta

        

                                                minéral radio-actif    

 

                                                

 

 - Trouvé en 1997 dans les dépôts de minéraux oxydés des pegmatites

d'Ambrosia Lake area, Grand district, McKinley County, Nouveau

Mexique, USA

Dimensions: 6,00 cm. x 3,00 cm.

 

Etymologie:

 - En allusion à son dimorphe: Uranophane.

 - L'Uranophane-Beta fut decrite en 1935 par le minéralogiste tcheque

Radim Novacek (1905-1942) et trouvé pour la premiere fois en 

Boheme, St Joachimsthal, Zapadocesky Fraj, Tchequie

 

Synonymes:

  - Beta-Uranophane

  - Beta-Uranotile

  - Uranotile-Beta

 

Formule chimique: Ca[(UO2)SiO3(OH)]2

Strunz Nr. : 8C. 5/8

classe VIII des : Silicates

sous-classe des : Neosubsilicates

groupe des : Uranophanes

série: Sklodowskite - Kasolite

dureté:  2,50 à 3,00  

densité: 3,90

système cristallin: Monoclinique, (prismatique)

morphologie: fibres, massive, aciculaire

couleur: jaune pale, jaune paille, gris, jaune

éclat: vitreux; transparent, translucide

rareté par Stefan Weiss: commun

                                                                            

minéral radioactif: GRapi = 4,485,427.49 (Gamma Ray American

Petroleum Institute Units)

 

 

 

 

 

 

URANOPILITE avec Johannite

     

                                                minéral radio-actif   

                  

                                                

 

 - Échantillon trouvé en 1998 par moi même, dans le complexe

Paléozoïque-métavolcanique des minéraux d'uranium de la mine

de Val Daone, Limes, Daone, province de Trente (Trento), région

du Trentin-Haut-Adige (Trentino Alto Adige), Italia.  

Dimensions:  1 cm. x 1 cm.

 

Étymologie:

 - Le nom dérive du grec antique " Uranium Pilos" qui signifie

Uranium poilu en allusion à la forme (poils) de ses cristaux et

de sa composition chimique

 - L' Uranopilite fut découverte en 1881 à Jáchymov (Jachymov,

St Joachimsthal), Krusné Hory (Erzgebirge), Západocesky kraj, Cechy

(Bohemia), République Tchèque.

 - Elle fut décrite en 1882 par le minéralogiste allemand Julius

Weisbach Lugwig (1806--1871), (voir photo ci-contre).

Weisbach fut élève du célèbre minéralogiste allemand Friedrich Mohos,

professeur de mathématique, de géométrie analytique et descriptive, de

cristallographie, d'optique, de physique et professeur de machines

hydrauliques pour les mines sur les quelles il écrit plusieurs ouvrages.

 

Synonymes et variétés :

  - Basiches Uransulphat (en allemand)

  - Uran-ochre (variété d'incrustations terreuses jaunes composé

     essentiellement d'oxyde d'uranium)

  - Uranocher  (synonyme de Uranopilite)

  - Uranopilit (en allemand)

  - Uranopilita (en espagnol)

  - Uran sulfate-basique (synonyme désuet)

.

Formule chimique: (UO2)6 (SO4) (OH)10 12H2 O

Strunz Nr. :  6/D.20-10

classe  VI des : Sulfates

sous-classe des : Sulfates hydratés avec (UO2)++ et (SO4)

groupe des : Uranylsulfates (Uranopilites)

série: Jachymovite - Schrockingerite

dureté: 1,00

densité: 3,94 à 3,96

système cristallin: Monoclinique, (triclinique, anorthique)

morphologie : cryptocristallin, massif, botryoidal, rosettes,

croûte, agrégats, globulaire, fibreux

couleur:  jaune, jaune-clair, jaune-canari, jaune-vert, jaune-

-opaque, jaune-citron, jaune paille

éclat: soyeux; luminescent, fluorescent en jaune verdâtre

(UV courts), et jaune lumineux vert (UV longue)

rareté par Stefan Weiss:  0 (pas rare)

                                                                            

minéral radioactif: GRapi = 4,990,067.44 (Gamma Ray American

Petroleum Institute Units)

 

-

 

 

 

 

 

URANOSPINITE                   

 

                                                 minéral radio-actif   

 

                                                 

 

 - Trouvé par moi même en 1994,  dans les produits d'oxydation

d'uraninite de Rabjac mine, Lepuech, Lodeve, Languedoc-Roussillon,

Herault, France.

Dimensions: 6,00 cm. x 4,00 cm.

 

Etymologie:

 - du grec "Uranus" = uran et "Spoinos" = couleur, et en allusion à

sa composition chimique et sa couleur.

 - Trouvé pour la premiere fois en 1935 dans les alterations d'uraninite

de la vallé Joachimsthal (Joachymov), république Tchèque.

 - L'Uranospinite fut décrite en 1873 par le professeur et Docteur

allemand Albin Julius Weisbach (1833-1901), diplomé de l'Universite

de Heidelberg en 1857. Professeur en minéralogie à la Bergacademie

de Freiberg, Allemagne.

 

Formule chimique: Ca[UO2/AsO4]2.10H2O

Strunz Nr. :  7/E. 1-100

classe VII des : Phosphates

sous-classe des : Arséniates et Vanadates

groupe des : Autunnites

série: Trogerite - Sodiumautunite

dureté:  2,00 à 3,00  

densité: 3,45

système cristallin: Orthorhombique (tétragonale)

morphologie: cristaux dipyramidales individuelles ou en gerbes,

aplatis, en feuilles comme le mica

couleur: jaune-vert, jaune-citron

éclat: semi-vitreux, ecailleux, transparent

rareté par Stefan Weiss: + (relativement rare)

                                                                      

minéral radioactif: GRapi = 4,990,067.44 (Gamma Ray American

Petroleum Institute Units)

 

 

Cliquez sur les photos pour voir le détail

 

 

URSILITE

localité type   

 

                                       minéral radio-actif   

                                       

 

 - Trouvé en 2012, par mon ami Mikhail Murashko dans le complexe

d'uranium près le Glacier Dara Pioz, Alayskih (Alai Range), Montagnes

de Tien Shan, Region de la République de Subordination, Tajikistan.

Dimensions:  1.5 cm. x 1.5 cm.  

  

Étymologie:

 -  le nom dérive de la présence d'uranium dans sa composition

chimique silicatée.

  - L'Ursilite a été décrite en 1957 par les minéralogistes russes :

  - Andrey Andreevich Chernikov (1927-)

  - Alexandr  Vasil'Evich Sidorenko (1917-1982)

  - A. A  Valuyeva

 

Formule: (Mg,Ca)4[(UO2)4(OH)5/(Si2O5)5,5].13H2O  

Strunz Nr.:   8/B.37-10

classe VIII des : Silicates, Inosilicates, Sorosilicates

sous-classe des : Nesosilicates

groupe des : Nesosubsilicates uraniferes avec [UO2]++ et [SiO4]----

série:  Sklodowskite - Lepersonnite-(Gd)

dureté: 2 à 3  

densité: 3.25

système cristallin: Orthorhombique

morphologie: nodulaire, sphérolitique, terreux, croûte, radie

couleur: jaune citron, jaune paille, jaune pâle, fluorescente aux U.V.

courtes (en jaune verdâtre)

éclat: soyeux

rareté par Stefan Weiss: +++ (rarissime)

 

  

Radioactivité: GRapi = 3,291,773.62 (Gamma Ray American Petroleum

Institute Units).

La concentration d' Ursilite per GRapi unité est de 303.79 (PPB)

Sa Radioactivité est défini à 49 CFR 173.403.

Elle est supérieure à 70 Bq / gram

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

Cliquez sur les photos pour voir le détail

 
 

 

USTARASITE

localité type

 

                                                

 

 - Trouvé en 1994 dans les veines de quartz à bismuthinite des mines 

d' Ustarasaisk deposit, Massif Tien-Shan, Kirgisie, Uzbekistan, Siberie,

Russie.

Dimensions: 0,50 cm. x 0,80 cm.

 

Etymologie:

 - décrite par Sakharova, M.S.(1955) et prend l'appellation de la

localité de la premiére découverte du minéral, dépôt Ustarasaisk,

Massif Tien-Shan, Kirgisie, Uzbekistan, Siberie, Russie.

 

Formule chimique:  Pb(Bi,Sb)6S10

Strunz Nr.:  2/E. 35-10

classe II des : Sulfures et Sulfosels

groupe des : Sulfosels avec Bi, Sb, Bi

série: Ustarasite

dureté:  2,5  

densité:  3,45

système cristallin: Orthorhombique (prismatique)

morphologie: en cristaux allongés prismatiques, possible en

macles

couleur: gris à gris-argent

éclat: métallique, opaque

rareté par Stefan Weiss: +++ (rarissime)

 

 
 

Cliquez sur les photos pour voir le détail

 
 

 

UVAROVITE (groupe des Grenats, série des Grossulaires)

 

                                         

 

 - Trouvé en 1978 dans le complexe de Cu-Zn de la mine Keretti,

Outokumpu, région de la Finlande de l'Est, Finlande.

Dimensions: gangue 5 cm. x 2,5 cm. ; cristal 0,5 cm. 0,5 cm.

 

Étymologie:

 - Dédié au Comte Sergei Semeonovich Uvarov (1786-1855 ), 

érudit et homme d' Etat russe et president de l'Académie de

St Petersburg.

 - L'Uvarovite fut décrite en 1832  par le professeur de chimie et

minéralogie suisse Germain Henry Hess (1802-1850), fut

l' inventeur de la "Loi de Hess" (une loi de la thermochimie).

 

Formule chimiqueCa3Cr2[SiO4]3

silicate de chrome et de calcium

Strunz Nr. :  8/A.08-130

classe VIII des : Silicates

sous-classe des: Nésosilicates

groupe des : Grenats

série  : Kerimasite - Grossulaire

dureté: 6 à 7,00  

densité: 3,77 à 3,8

système cristallin: Cubique

morphologie: isométrique, dodécaèdre,  icositétraèdriques,

rhombique, parfois cristaux arrondis

couleur: vert émeraude, vert, vert noir

éclat: vitreux; transparent, translucide

rareté par Stefan Weiss:  0 (gémmologie)

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

 

 
 

 

UVITE avec Quartz (Groupe des Tourmalines)

 

                                       

 

 - Trouvé, par mon ami Queit, en 1982 dans les skarn des roches

magmatiques intrusives de Karibib mine, Mont Erongo, Namibie,

Sud Afrique.

Dimensions: 5,00 cm. X 4,00 cm.

 

Étymologie:

 - d'après la localité de sa découverte dans les roches pegmatiques

de la province de Uva, Sri Lanka et découverte avant1959.

 - L'Uvite fut découverte en 1929 par le minéralogiste allemand

Wilhelm Kunitz (1894-1983).

 

Variété:

 - Feruvite

 

Groupe des tourmalines:

 - Buergarite

 - Dravite

 - Elbaite

 - Liddicoatite

 - Schorl

 

Caractéristique:

 - L'uvite, par ses propriétées pléocroïques, avec les autres minéraux

du groupe des tourmalines, est utilisé dans l'industrie comme

piézo-électrique.

 

Formule: Ca(Mg,Fe2+)3MgAl5[(OH,F)4/(BO3)3/Si6O18]

Boro-silicate hydraté, d'aluminium, de fer, de magnesium

et de calcium.

Strunz Nr.:  8/E. 19-90

classe VIII des :Silicates (Germanates)

sous-classe des : Cyclosylicates

groupe des : Tourmalines

série: Rossmanite -  Feruvite

dureté: 7,50  

densité: 3,10 à 3,20 d'une moyenne de 3,15

système cristallin: Rhomboedrique (trigonale)

morphologie: cristaux généralement à trois faces tronqués,

tabulaires, prismatiques, agrégats, pyramidales, fibreux

couleur: brune-rouge, brune-noir, vert, noir, bleu noir, rouge,

incolore, rouge brune

éclat: vitreux; résineux, transparent, translucide

rareté par Stefan Weiss: commune

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[ ACCUEIL ] [ MINERAUX DE COLLECTION ]  [ MINERALOGIE THEMATIQUE ]  [ MINERALOGIE SYSTHEMATIQUE ]  [ FOSSILES ] [ CONTACT ]