zingomineral.com              Collection Don Giovanni ZINGO, France

 

XENOTIME-Yb

                

                                           

                                            minéral radioactif 

                                    

 

 - Trouvé en 2000 dans les pegmatites granitiques du Mont Ploskaya,

Massif Western Keivy, Keivy Mountains, Peninsule de Kola, Murmanskaja

Oblast', Région du Nord, Russie.

Dimensions: 2 cm. x 1 cm.  

 

Étymologie:

  - nommé en relation avec la formule du  Xenotime-Y.

Sa premiere decouverte a été dans les pegmatites granitiques de

Shatford Lake, Bernic Lake, près du Lac du Bonnet batholith, sud-est de Manitoba, Canada.

  -  Décrit en 1999 par les minéralogistes :

  - H. M. Buck

  - M. A. Cooper

  - P. Cerny

  - J. D. Grice

  - F. C. Hawthorne

 

Formule chimique: (Yb,Y,Er)PO4

phosphate  d'yttrium

Strunz nr.:   7/A.14-08

classe VII des : Phosphates, arseniates, vanadates

sous-classe des : Phosphates anhydreux

groupe des : Xenotimes-(Nd)

série : Pretulite - Wakefieldite

dureté: 4,75

densité: 3.14

système cristallin:  Quadratic (Tetragonal)

morphologie: prismatique, isometrique, agregats, bipyramidal,

en rosettes, pseudooctaedrique, compact, croutes, massif, granular

couleur:  incolore, blanc, jaune, jaune-brunâtre, jaune pâle

éclat: vitreux, resineux, gras; transparent

rareté par Stephan Weiss:  +++ (rarissime)

 

  

Radioactivité : GRapi = 60,129.09 (Gamma Ray American Petroleum

Institute Units)

La concentration du Xenotime-(Yb) par GRapi unitées = 16.63 (PPM)

Sa radioactive est definie à 49 CFR 173.403. Superieure à 70 Bq / gram.

 

 

 

 

 

 

 
 

Cliquez sur les photos pour voir le détail

 
 

 

XENOTIME-(Y)

            

                                          

 

 - Trouvé en 1967 dans les roches ignées alcalines des pegmatites de

Bitiara, Centro-Sul Baiano, Bahia, Bresil.

Dimensions: 3 cm. x 1 cm.

 

Étymologie:

  - du grec Xenos "étranger" et time "honneur" par allusion au fait que ses cristaux sont restés longtemps inconnus.

Le Xenotime fut découvert en 1824 dans les pegmatites de Hidra,

Flekkefjord, Ouest Agder, Lindesnes, Norvege.

La premiere description fut donné par le chimiste suédois Jöns Jacobson

Bezrzelius (1779-1848) sur le nom de Cénotime (de Cenos  = vain), car

celui-ci était persuadé que le xénotime contenait un nouvel élément.

En 1832 le minéralogiste français François Sulpice Beudant (1787-1852)

lui donna le nom définitif de Xénotime.

  (Voir portrait de F.S Beudant et de J.J.Berzelius ci-contre)

 

Synonyme et variétés :

  - Castelnaudite (par Damour en 1853)

  - Chrysanthemum Stone (par Kimura = Hussakite)

  - Hussakit (Phosphate d' Yttria = Castelnaudite)

  - Phosphate d'yttrium

  - Phosphorsaure (acide phosphorique en allemand)

  - Phosphorsaure Yttererde (castelnaudite en allemand)

  - Phosphorsyrad (en suédois)

  - Phosphyttrie (tankite par Haidinger)

  - Tankelite (tankite par Haidinger)

  - Tankite (par Haidingen)

  - Xenotimite (Phosphorsyrad Ytterjord en suédois)

  - Ytterjord (en suédois)

  - Ytterspath (phosphate d'yttrium en allemand)

 

Formule chimique: YPO4

phsphate d'yttrium

Strunz nr.: 7/A.14-10  

classe VII des :  Phosphates, arsenates, vanadates

sous-classe des :Phosphates anhydreux sans anion étranger 

groupe des :  Xenotimes

série : Pretulite - Wakefieldite  

dureté:   de 4,00 à 5,00

densitéde 4,40 à 5,10

système cristallin:   

morphologie:  prismatique, isometrique, agrégats, bipyramidal,

en rosettes, pseudooctaedrique

couleur: brun-chocolat, brun jaunâtre, brun rougeâtre, gris, jaune, verdâtre, rougeâtre, brun noir, brun bois, rouge, vert

éclat: vitreux, résineux, gras; transparent

rareté par Stephan Weiss: +(rare si très bien cristallisé)

 

 

 

 

 

 
 

Cliquez sur les photos pour voir le détail

 
 

 

XOCOLATLITE

localité type                

                                            

 

 - Trouvé en 2008, par mon épouse et moi même dans le complexe épithermal

des filons de quartz à tellures et or, de la mine Bambolla, Moctezuma, Sonora,

Mexique.

Dimensions:  0,5 cm. x 0,5 cm.

 

Étymologie:

le nom fait allusion à sa couleur de brun-chocolat, qui dérive de la langue mexicaine xocolatl = cacao, terme qui désigne une boisson sacré typique des lieux, qui est un mélange de vanille, poivre, piment et eau.

La xocolatlite à été découverte en 2002 dans la mine Bambolla, Moctezuma, Sonora, Mexique.

Elle à été décrite en 2007 par Pascal V. Grundler, Joel Brugger, Nicolas Meisser, Stefan Ansermet, Stacey Borg, Barbara Etschmann, Denis Testemale, et Trudy Bolin.

  

 

Formule chimique: Ca2Mn++++2Te++++++2O12•H2O

Strunz nr.:  4/K.15-35

classe IV des : Oxydes et Hydroxydes

sous-classe desSulfides, selenites, tellurides

groupe des : Tellurides

série :  Frankhawthorneite - Montanite

dureté: 2 à 3  

densité: 4,1 à 4,70

système cristallin:  Monoclinique, (prismatique)

morphologie: incrustations, agrégats, cristaux ou masses légèrement courbés sur la surface, micaceous, structures lamellaires

couleur: brun-chocolat

éclat: vitreux; transparent

rareté par Stephan Weiss: ++ + (rarissime)

 

 

 

 

 

 

 

 
 

Cliquez sur les photos pour voir le détail

 
 

 

XYLITE

              

                                

 

 - Trouvé en 1967 dans la Grande Carriere de limburgites du volcan Limberg,

massif du Kaiserstuhl (trône de l'empereur), dans le fossé rhenane, près du

barrage de Marckolsheim, Bade-Wurtemberg, Allemagne.

 

Le Kaiserstuh l(La chaise de l'Empereur) doit probablement son nom au Roi

Otton III qui a présidé à une journée de jugements près de Saasbach

en 994, soit 2 ans avant son couronnement en tant qu'Empereur.

 

Dimensions: 10 cm. x 10 cm.

 

Étymologie:

 Du grec ancien  xulon  "bois" et "ite"..

 

Synonymes :

 - Xylit (en allemand)

 - Xylite (Aluminosilicate de Ca, Mg et Fe. Découverte dans les alteration

   de l'actinolite asbeste,  trouvé pour la premiere fois dans les Monts Ourals,    Russie)

 - Xylite (Trinitrométaxylène utilisé comme explosif)

 - Xylite (Chimie Produit de la distillation del'esprit de bois)

 - Xylite (Explosif à base de nitroxylène`` (Uv.-Chapman 1956).Pentites

 - Xylose (par Uv.-Chapman 1956.  Pentites, substance chimique Pentose     formant souvent la majeure partie des sucres obtenus par hydrolyse acide

    des bois ou des hémicelluloses. Mélange de galactose et de xylose

 - Xylolith (en allemand)

 - Xylose Pentitol, formèe par réduction du xylose (Polymère de xylose,

    présent dans les hémicelluloses du bois et des plantes alimentaires:

    grain de céréales, etc.)

 - Xylita (italien, espagnol)

 

Formule chimique: Al Si7(Mg Fe..)3Fe...O20 10HO2

alluminosilicate de Ca, Mg et Fe  

Strunz nr.: 9/C.

classe IX des : Mineraux organiques

sous-classe des : Resineux

groupe des : Resineux  

série : Ambre - Xyolite  

dureté: N.D.

densité: N.D.

système cristallin: N.D.  

morphologie: compacte, phénocristaux

couleur: jaunâtre, jaune vert , noir, brun rougeâtre

éclat: vitreux; transparent

rareté par Stephan Weiss: ++ + (rarissime)

 

 

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

   
 

 

 

[ ACCUEIL ] [ MINERAUX DE COLLECTION ]  [ MINERALOGIE THEMATIQUE ]  [ MINERALOGIE SYSTHEMATIQUE ]  [ FOSSILES ] [ CONTACT ]