EN COURS

 

zingomineral.com                                   Collection Don Giovanni ZINGO, France

 

 

YAFSOANITE

 

                                    

 

 - Trouvé en 1984 dans les quartzites de Moctezuma Bambollita

mine,12 Km. au sud de Moctezuma, Sonora, Mexique.

Dimensions: micromount  1,00 cm. x 0,50 cm.

 

Etymologie:

prend les initiales du nom de la filiale de l'Académie des

Sciences qui décrit et fit sa premiere découverte: YAkut, Filial,

Sibirsk, Otdel, Akad, Nauk, YAFSOAN en russe.

Le minéral Yafsoanite fut trouvé pour la premiere fois en 1981

provenant du gisement d'or de Kuranakh, près de Aldan, au sud

de Sakha, Central Yakoutie, Russie. La Yafsoanite a été décrite

en 1982 par les russes minéralogistes et géologues russes A. A.

Kim, N.V. Zajakina et Yu. G. Lavrent'ev, de l'Academie des

Sciences de Moscou, Russie.

 

Formule chimique:  (Ca,Pb)3 Zn2 Te3 O12

Strunz Nr.:  4/K.15-30

classe IV des: Oxydes et Hydroxydes

groupe des: Téllurides avec [TeO6]

série: Frankhawthorneite - Montanite

dureté:  5,50

densité: 5,55

système cristallin: Cubique (isométrique)

morphologie: cubo-octahèdral ou dodécahèdral, concentrique,

spherules radiées

couleur: brun clair à brun foncé

éclat: vitreux, transparent, semi-transparent à opaque

rareté par Stefan Weiss: ++ (très rare)

 

 
 

zingomineral.com                                   Collection Don Giovanni ZINGO, France

 

 

YBERISILITE ou HINGGANITE

 

                             minéral radioactif

 

                          

                                                         

 - Par mon ami russe, Mikhail Nikolaevich Murashko, fondateur

de la "Systematic Mineralogy" à St Petersburg, Russie et

Docteur en Minéralogie. Trouve par lui même en 2008, près du

Mt. Ploskaya, à l'Ouest du massif Keivy, Montagnes de Keivy,

Péninsule de Kola, Murmanskaja Oblast, Région Nord Siberie, Russie.

Dimensions: 2,5 cm. x 2 cm.

 

Étymologie:

 - inspiré du nom de la localité de sa découverte GRAND

Khingan (Hinggan).

 - Découverte en 1983 dans un granophyre du secteur de terres 

rares de Khingan (Hinggan), Qiqihaer, province de Heilongjiang,

Mandchourie, la Chine.

 - L'Hingganite a été décrite en 1984 par les minéralogistes

chinoises:

 - Xiaoshi Ding,

 - Bai Ge

 - Uuan Zhongxin

 - Sun Luren.

 

Synonymes:

  - Yberisilite

  - Yttroceberite

  - Yttroceberysite-(Y)

 

Formule chimique:  BeYSiO4(OH)

Strunz nr.: 8/B.29-70

classe VIII des: Silicates

sous-classe des : Nesosilicates - (Nesosubsilicates, Neosubsilicates)

groupe des: Gadolinite-Datolite

sous-groupe des: Datolite - Gadolinite

série: Datolite - Hingganite-(Yb)

dureté:  5 à 6

densité: 4,40 à 4,57

système cristallin: Monoclinique, (prismatique)

morphologie: agrégats en forme de gerbes, granulaire, en cristaux prismatiques

groupés

couleurblanc, vert, brun jaune, blanc verdâtre, bleu clair, jaune, jaune clair,

éclat: vitreux; transparent

rareté par Stefan Weiss: + (rare)

                                

  

Radioactivité: GRAPI = 15,712.53 (Gamma Ray américain

unités Petroleum Institute)

La Concentration de l'Hingganite (Y) est par unité de

GRAPI = 63.64 (PPM)

 
 

Cliquez sur les photos pour voir le détail

 
 

 

YOSHIMURAITE

localité type

 

                              

 

 - Trouvé en 1989,  dans les pegmatites alcalines à dépot de

manganese de la mine Noda-Tamagawa, Tamagawamura,

Missago Ore Body, département d'Iwate, région de Tohoku,

île de Honshu, Japon.

Dimensions: 4,00 cm. x 4,00 cm.

 

Étymologie:

 - découvert en 1959 et dédié au japonais Dr. Yoshimura

(1905-1988), professeur emeritus de minéralogie et géologie à

la Faculté des Sciences de l'Université de Kyushu, Hakozaki,

Japon qui étudia pour la premiére fois le minéral. Il fut aussi

président de la Société Minéralogique du Japon.

La Yoshimuraite fut décrite en 1961 par les minéralogistes

japonaises :

 - Takeo Watanabe

 - Yoshio Takéuchi  

 - J. Ito.

 

Formule chimique:  Ba2Mn2TiO(Si2O7)(PO4)(OH)

silicophosphate de baryum, manganèse et titane hydraté

Strunz Nr.:  8/C.14-100

classe VIII des: Silicates

sous-classe des: Sorosilicates

groupe des: Murmanites-Lomonosovites

série: Shkatulkalite Polyphite

dureté:  4,50

densité:  4,13 à 4,20

système cristallin: Triclinique (Anorthique)

morphologie: macles, en groups etoilés, en formes aplaties

couleur: brun-orange, orange, rouge, brun foncé, rouge- 

violacé

éclat: vitreux, transparent à translucide

rareté par Stefan Weiss: ++ (très rare)

 
 

zingomineral.com                                   Collection Don Giovanni ZINGO, France

 

 

YTTROCEBERITE ou HINGGANITE

 

                                             

                                     minéral radioactif

                                  

                                                         

 - Par mon ami russe, Mikhail Nikolaevich Murashko, fondateur

de la "Systematic Mineralogy" à St Petersburg, Russie et

Docteur en Minéralogie. Trouve par lui même en 2008, près

du Mt. Ploskaya, à l'Ouest du massif Keivy, Montagnes de Keivy,

Péninsule de Kola, Murmanskaja Oblast, Région Nord Siberie,

Russie.

Dimensions: 2,5 cm. x 2 cm.

 

Étymologie:

 - inspiré du nom de la localité de sa découverte GRAND

Khingan (Hinggan).

 - Découverte en 1983 dans un granopphyre du secteur de terres rares de Khingan

(Hinggan), Qiqihaer, province de Heilongjiang, Mandchourie,

la Chine.

 - L'Hingganite a été décrite en 1984 par les minéralogistes

chinoises :

 - Xiaoshi Ding

 - Bai Ge

 - Uuan Zhongxin

 - Sun Luren.

 

Synonymes:

  - Yberisilite

  - Yttroceberite

  - Yttroceberysite-(Y)

 

Formule chimique:  BeYSiO4(OH)

Strunz nr.: 8/B.29-70

classe VIII des: Silicates

sous-classe des : Nesosilicates - (Nesosubsilicates, Neosubsilicates)

groupe des: Gadolinite-Datolite

sous-groupe des: Datolite - Gadolinite

série: Datolite - Hingganite-(Yb)

dureté:  5 à 6

densité: 4,40 à 4,57

système cristallin: Monoclinique, (prismatique)

morphologie: agrégats en forme de gerbes, granulaire, en cristaux prismatiques

groupés

couleurblanc, vert, brun jaune, blanc verdâtre, bleu clair, jaune, jaune clair,

éclat: vitreux; transparent

rareté par Stefan Weiss: + (rare)                                 

  

 

Radioactivité: GRAPI = 15,712.53 (Gamma Ray américain unités Petroleum Institute)

La Concentration de Hingganite (Y) est par unité de GRAPI =

63.64 (PPM)

 

 
 

zingomineral.com                                   Collection Don Giovanni ZINGO, France

 

 

YTTROCRASITE-(Y)

 

                                             

                                    minéral radioactif

                                  

 

                                                         

 - Par mon ami russe, Mikhail Nikolaevich Murashko, fondateur

de la "Systematic Mineralogy" à St Petersburg, Russie et

Docteur en Minéralogie. Trouve par lui même en 1987 dans les

pegmatites du complexe minéralogique de Diabazovoye, près

de Zhitkovichi, Byelorussie (S).

Dimensions: capsule

 

Étymologie:

 - le nom dérive de sa formule chimique, du grec "krasis"=

mixture et d'yttrium, en allusion a d'autres minéraux present

dans sa composition chimique et sa ressemblance avec le

polycrase.

L'Yttrocrasite-(Y) a été découverte en 1906 dans les pegmatites

de Berringer Hill, Burnet County, Texas, USA.

Elle fut décrite en 1906 par les minéralogistes américains:

  - William Earl Hidden

  - Charles H. Warren

  

Formule chimique: (Y,Th,Ca,U)(Ti,Fe+++)2(O,OH)6

Strunz nr.: 4/D.19-20

classe IV des: Oxydes et Hydroxydes  

sous-classe des : Oxydes 

groupe des: Columbite - Euxenites

sous-groupe des: Euxenites

série: Heftetjernite -  Loranskite-(Y)

dureté: 5.5 à 6  

densité:  4.8

système cristallin:  Orthorhombique (amorphe)

morphologie:  cristaux prismatiques, tabulaire

couleur: noir

éclat: résineux

rareté par Stefan Weiss                             

  

 

Radioactivité:

GRAPI = 784,723.18 (Gamma Ray américain unités

Petroleum Institute)

La Concentration d'Yttrocrasite-(Y) par GRapi unités =

1,274.33 (PPB).

 

 
 

 

 

 

YUKONITE avec AFGANEITE et CUPRITE

 

                           

 

 - Trouvé en 1988 dans les complex de gneiss à fluorite et barite

de la mine Clara, vallée de Rankach, Oberwolfach, Wolfach

Forêt-Noire (Schwarzwald), Baden-Würtemberg, Allemagne.

Dimensions: 1,00 cm x 1,00 cm.

 

Remarque:

 - Ces deux specimens ont été trouvé en 1988 dans la vallée

de Rankach, Oberwolfach, Wolfach Forêt-Noire du

Baden-Würtemberg, Allemagne par le français, collectionneur,

amis et chercheur en minéraux Jean Claude Deutschmann

(1945-2009),  je citerai, dans cette collection, plusieurs minéraux

faisant partie de ses recherches et découvertes mais voici son

histoire relaté par son cousin par alliance Claude Collin

Chavin :

           -- Jean-Claude Deutschmann (voir photo ci contre),

né le 11/09/1945 à Haguenau, est le fils unique de Robert

Deutschmann et de Marguerite VOGT son épouse.

Élève du Pensionnat Sainte Philomène, puis du lycée d’Etat qu’il

quitte à 18 ans son brevet de comptable en poche.

Appelé du contingent il fait son service militaire dans un régiment

parachutiste à Tarbes, de novembre 64 à février 66. Son colonel

lui propose un engagement, mais il choisit de rentrer au pays et

commence sa carrière à la Perception principale de Strasbourg,

quitte Strasbourg pour rejoindre le Crédit Mutuel d’Offwiller puis

il est muté à Niederbronn- les- Bains. Il quitte la banque et entre

au service du Casino où il terminera sa carrière professionnelle

comme caissier principal de la salle des jeux.

Marié en 1974, il divorce en 2004. Il décédé d’une longue maladie

le 15 décembre 2009.

Mais la vraie passion de sa vie a démarré très tôt alors qu’il n’était

encore qu’un petit garçon. Bien que sa cousine, étudiante en

sciences naturelles l’envoyait ramasser des plantes qu’elle lui

montrait auparavant dans les livres , lui ramassait tous les cailloux

ronds qu’il trouvait sur son chemin et de retour à la maison les

cassait sur l’escalier de la cave pour voir ce qu’il y avait dedans…

Il était un gamin curieux.

Un jour , chez une fleuriste à Rastatt, il s’extasie devant une pierre

avec une empreinte de fougère. Attendrie par tant

d’émerveillement, la fleuriste la lui offrit , ce fut la première pierre

de sa collection et le début d’une passion qui durera toute sa vie.

Il avait 9 ans. Depuis chaque moment de liberté est consacré à

cette passion.

La rencontre avec Monsieur GERBER, un collectionneur plus âgé

et très érudit qui possédait un petit musée à Weiterswiller lui

apporte les connaissances de base dans la recherche et dans

l’observation des minéraux.  Ensemble, ils parcourent la

campagne, arpentent champs et collines, de plus en plus loin,

dans les Vosges, le Kochersberg, à Littsbourg, la mine Clara

en Allemagne.

Au fil des années il s’émancipe et devient à son tour un connaisseur. Il court les grandes foires et à chaque fois il

s’enrichit d’une belle pièce. Sa collection grandit et de régionale

elle va s’ouvrir au monde entier. Il sera très aidé en cela par

Giovanni Zingo, collectionneur et expert mondialement reconnu.

Entre eux est née une amitié que rien n’effacera…

(par Claude Collin Chavin).

 

Étymologie:

 - Prend le nom de la localité de sa découverte: mine Dauton,

Windy Arm, Lac de Tagish, Carcross, district minière de

Whithorse territoire de Yukon, Canada. La Yukonite fut décrite

en 1913 par les minéralogistes Joseph Burr Tyrrell (1858-

1957) et Richard Percival Devereux Graham (1880-1965)

professeur émérite au département de géologie de l'université

scientifique McGill de Montreal, Quebec, Canada.

(Voir photo ci-contre).

 

Formule chimique: Ca7Fe3+11(AsO4)9 O10. 24 3(H2O)

arseniate de calcium ferrique hydraté

Strunz Nr.: 7/D.48-40

classe VII des: Phosphates, Arseniates, Vanadates

sous-classe des: Phosphates, arseniates et vanadates

hydratés sans anion étranger.  

groupe des: Phosphates hydratés

série: Gutsevichite - Yukonite

dureté:  2,30

densité: 2,80

système cristallin: Amorphe (pas de cristaux)

morphologie: agrégats, en spherules, gel, pseudomorphose

couleur: rouge, rouge foncé, brun rougeâtre, noir brunâtre,

brun foncé

éclat: résineux, cireux

rareté par Stefan Weiss: + (peu commune)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

YUSHKINITE

localité type

 

                             

 

 - Trouvé en 1985 dans les veines de quartz des roches

carbonatées près des gorges Yushkinite, près du fleuve

Silova-Yakha, Pai-Khoi Range (Paikhoi; Pay Khoy), Peninsule

de Yugorskii, Nenetskiy Autonomous Okrug, Région Nordique

des Ourals polaires, Russie.

Dimensions:  0.5 mm. x 0.5 mm.

 

Etymologie:

- Named after Nikolai Pavlovich Yushkin (1936-), mineralogist.

russe.

  - La Yushkinite a été découverte en 1984 dans les gorges

Yushkinite, près du fleuve Silova-Yakha, Pai-Khoi Range

(Paikhoi; Pay Khoy), Peninsule de Yugorskii, Nenetskiy, Okrug,

Autonomous, Région Nordique des Ourals polaires, Russie.

- Elle a été réecrite en 2008, par les minéralogistes :

 - A.B. Makeev

 - N.V. Troneva,

 - L.N. Vyalsov,.

 - A.I. Gorshkov,

 - N.V. Trubkin (1984)

 

Formule chimique:  VS2(Mg,Al)(OH)2

Strunz Nr.: 2/C.23-10

classe II des: Sulfures et sulfosels

sous-classe des: Sulfures, oxysulfures

groupe des:  Valleriite

série: Yushkinite - Vyalsoite

dureté:  1.00

densité: 2.94  

système cristallin:  Hexagonale

morphologie:  veines, ecailles, agregats

couleur: rouge lilas; gris rosâtre; violet rosâtre; violet rose

éclat: métallique

rareté par Stefan Weiss: +++ (rarissime)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

YVONITE avec Pushcharovskite et Geminite

localité type

 

                             

 

 - Trouvé en 1997 dans les mines d'or de Salsigne à Salsigne,

Mas-Gabardès, Montagne Noire, Aude, Languedoc-Roussillon,

France.

Dimensions: 12,00 cm. x 8,00 cm.

 

Etymologie:

 - L'Yvonite fut découverte en 1994, dédié en 1995 au professeur

suisse Klaus YVON (né en 1943), professeur et responsible du

laboratoire de cristallographie et mathématicien à l'Université 

de Genève, Suisse.

 - Voir aussi la description en 1998 sur la structure sur sa

cristalline de l'Yvonite par Halil Sarp et Radovan Cerny,

publié dans l'American Minéralogist, vol. 83 (1998) p. 383-389.

  

 

Formule chimique: Cu(AsO3.OH)2(H2O)

Strunz Nr.:  7/C. 06-35

classe VII des: Phosphates, Arsenates, Vanadates

sous-classe des: Hydro-Phosphates

groupe des: Koritnigites

série: Cobaltkoritnigite  Gigerite

dureté:  3,5 à 4,00  

densité:  3,2

système cristallin: triclinique (Anorthique)

morphologie: agrégats, spherules radiées

couleur: bleu-turquoise à bleu-foncé

éclat: transparent, vitreux

rareté par Stefan Weiss: +++ (rarissime)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

[ ACCUEIL ] [ MINERAUX DE COLLECTION ]  [ MINERALOGIE THEMATIQUE ]  [ MINERALOGIE SYSTHEMATIQUE ]  [ FOSSILES ] [ CONTACT ]