zingomineral.com                                     Collection Don Giovanni ZINGO, France

 

 

ZAJACITE = GAGARINITE-(Ce)

localité type

                              minéral radioactif  

                              

 

 - Trouvé en 1998 dans les granodiorites du  complexe

minéralogique du Strange Lake. près de Schefferville, 

Quebec-Labrador, Canada.

Dimensions:  3.5 cm. x 2 cm.

 

Étymologie:

- dédié au prémier cosmonote russe, Yuri Gagarin (1934-1968),  

le nom original est (zajacite-(Ce)): pour le professeur Dr. Ihor

Stephan Zajac (1935- ), géologue russe renomé qui fit le

premier à découvrir le complexe minéralogique du Strange Lake

près de Scefferville, Quebec-Labrador, Canada.

 - La Gagarinite-(Ce) à été découverte en 1995 :

 - La derrière description à été faite en 2001-2005, par les

géologues russes:

 - Y.I. Dolomanova

 - V.M. Senderova

 - M.T. Yanchenko  

 

Remarques:

 - C'est l'un des rares minéraux (moins de 20) qui contient

du Praseodymium.

 

Formule chimique:

NaCaCeF6  ou Na(REExCa1-x)(REEyCa1-y)F6

Strunz Nr.: 3/A.08-45

classe III des: Halogenures, Fluorures, Chlorures, Bromures,

Iodures

sous-classe des:  Halogenures  

groupe des:  Halogenures anhydriques

série: Sellaite - Gananite

dureté: 3.5

densité: 4.50

système cristallinRhomboedrique, (Trigonal)

morphologie: cryptocristalline, massive, microcristalline,

granulaire, cassante, conchoidale

couleur: jaunâtre; rose; crème; blanc crème; brun pâle

éclat: vitreux, mat

rareté par Stephan Weiss: ++ (très rare)

 

   radioactivité :

GRapi = 36,050.05 (Gamma Ray American Petroleum

Institute Units)

La Concentration de la Zajacite-(Ce) est par 

GRapi unites= 27.74 (PPM)

- La Zajacite-(Ce) est radioactive et défini dans

49 CFR 173.403. Supérieure à 70 Bq / gram

 

 
 

zingomineral.com                                     Collection Don Giovanni ZINGO, France

 

 

ZAKHAROVITE

localité type

                                      

 

 - Trouvé en 1986 dans le complex alcalin du Mt. Karnasurt, massif

du Lovozero, péninsule de Kola, Murmanskaja Oblast, Région du

Nord, Russie.

Dimensions: 1,50 cm. x 1,00 cm.

 

Étymologie:

 - Dédié à la mémoire du russe Evgeii Evgen'evich Zakharov

1902-1980), professeur et Directeur de l'Institut de la Recherche

Géologique de Moscou, Russie.

 - La Zakharovite fut découverte et décrite en 1982 par les

géologues russes:

 - Aleksander Petrovich Khomyakov (1933.)

 - Maria Efimovna Kazakova (1913-1982)

 - Z.V. Vrublevskaya 

 - B.B. Zvyagin

 - G.O. Piloyan.

 

Variété:

 - Ferrozakharovite (variété de Zakharovite férreuse)  

 

Formule chimique: Na4Mn++5Si10O24(OH)6.6(H2O)

silicate hydreux de sodium et de manganese

Strunz Nr. 8/E.24-20

classe VIII des: Silicates

sous-classe des: Phyllosilicates

groupe des: Silicates non classés

série:  Zakharovite

dureté: 2,00

densité:  2,57 à 2,63

système cristallin Rhomboedrique (ditrigonal pyramidal)

morphologie: cristaux aplatis, agrégats

couleur: jaune clair, jaune, jaune-brunâtre

éclat: cireux, nacré; translucide; mat

rareté par Stephan Weiss: ++ (très rare)

 

 
 

zingomineral.com                                     Collection Don Giovanni ZINGO, France

 

 

ZHARCHIKHITE

localité type

 

                            

 

 - Trouvé en 1990 dans les mines de molybdène de Zharchikha,

Ulan-Ude, Lac Baikal, Buryatie, Zabaikalye, (Transbaikal),

Siberie de l'Est, Russie.

Dimensions: capsule

 

Étymologie:

 - Inspiré du nom de sa localité-type : mine de molybdène de

Zharchikha,  Ulan-Ude, Lac Baikal, Buryatie, Zabaikalye, 

(Transbaikal), Siberie de l'Est, Russie.

 - La Zharchikhite a été décrite en 1988 par les minéralogistes

et géologues russes :

  - S. V. Bolokhontseva

  - S. V. Baturin

  - E. S. Ilmeyev

  - M. A. Mapova

  - S. P. Purusova

  

Formule chimique: AlF(OH)2

Strunz Nr.3/D.04-05

classe III des: Halogenures, Fluorures, Chlorures,

Bromures, Iodures

sous-classe des:  Halogenures

groupe des: Oxyhalogenures, hydroxylhalogenures  

série:  Korshunovskite - Panichite

dureté:  4.50

densité: 2.81

système cristallin: Monoclinique, Prismatique

morphologie: grenu, massive, prismatique, agrégats,

microcristalline, géodique

couleur: incolore

éclat: vitreux

rareté par Stephan Weiss: +++(rarissime)

 

 

 

 

 

 

 
 

zingomineral.com                                     Collection Don Giovanni ZINGO, France

 

 

ZHONGHUACERITE-(Ce) ou KUKHARENKOITE     

localité type

                                    minéral radioactif  

                                    

 

 - Trouvé en 1989 dans le complexe dolomito-métamorphique de

la mine de fer Ouest Bayan Obo, district minier de Bayan Obo,

préfecture de Baotou, région autonome de la Mongolie Intérieure,

Chine.

Dimensions: micromontage

 

Étymologie:

 - le nom dérive du chinois pour le minéral de cerium.

La zhonghuacerite-(Ce) a été décrite en 1981 par le minéralogistes 

chinois Peishan Zhang, Kejie Tao et Fanghua Li.

 

Remarque:

 - La Zhonghuacerite-(Ce) est défini radioactive à 49 CFR 173.

403., supérieure à 70 Bq (Bequerels) par grammes.

Références données par le GRapi (Gamma Ray American

Petroleum Institute Units).

 - La Zhonghuacerite-(Ce) est une appellation non valide, car

peut être de l'Huanghoite ou de la  Kukharenkoite-(Ce), sa

maille cristalline monoclinique révisée nous approche

plutôt à la Kukharenkoite-(Ce).

 - La Zhonghuacerite a été décrite et publié en 1981 sans

avoir été soumis au CNMMN. Le nom fut changé par cet

Insitut en 1987 en Zhonghuacerite-(Ce) et mis dans la liste

des noms de minéraux à modifier sans se rendre compte

que c'était une espèce minérale non approuvé.

 - Officiellement cette espèce minérale n'existe pas.

 

Synonyme:

  - Kukharenkoite-(Ce), dédié au minéralogiste russe

    Alexander A. Kukharenko (1914–1993).

    (Voir page K pour Kukharenkoite-Ce)

 

Formule chimique: Ba2Ce(CO3)3F

carbonate de baryum, fluorure et cerium

Strunz Nr.:  5/C.07-160

classe V des: Carbonates, Nitrates, Borates

sous-classe des: Carbonates anhydriques

groupe des:  Azurites - Rosasites

série: Azurite -  Beyerite

dureté: 4,5

densité:  4,2 à 4,4

système cristallin: Rhomboedrique?, Monoclinique, (trigonal,

prismatique)

morphologie: agrégats, souvent en inclusions en forme de

grappes dans autres cristaux

couleur: jaune, jaune pâle  

éclat: résineux, vitreux; transparent

rareté par Stephan Weiss: ++ (très rare)

 

  

Radioactivité: GRapi = 21,338.84

concentration par unité de GRapi = 46,86 (PPM)   

                                                              

 

 
 

zingomineral.com                                     Collection Don Giovanni ZINGO, France

 

 

ZIESITE

localité type

 

                      

 

 - Trouvé en 1999 dans la zone basaltique à fumerolles d' Izalco,

Volcan d' Izalco, département de Sensenate, El Salvador,

Amérique centrale.

Dimensions: 1,00 cm. x 0,80 cm.

 

Etymologie:

 - dédié à Emanuel George Zies (1883 -1981) membre distingué

du laboratoire de géophysique de la Camergie Institution et aussi,

chimiste au National Geographic Institution de Washington, USA.

(Voir la photo de E.G. Zies ci-contre).

 - La Ziesite fut découverte en 1979 dans la zone basaltique à

fumerolles d' Izalco, Volcan d' Izalco, département de Sensenate

El Salvador, Amérique centrale.

- La Ziesite a été décrite en 1980 par John M. Hughes et

Richard W. Birnie et analisé dans les laboratoires de

Technologie de l'Institut du Massachusetts, USA.

 

Formule chimique:  Cu2 V5+2 O7

vanadate de cuivre

Strunz Nr.:  7/A. 20-10

classe VII des: Phosphates

sous-classe des: vanadates, Arseniates,

groupe des: Vanadates anhydriques

série: Petewilliamsite - Chervetite

dureté:  n.d.

densité:  3,86

système cristallin: Monoclinique (prismatique)

morphologie: croûte, granulaire

couleur: noir, brun foncé

éclat: métallique, opaque

rareté par Stephan Weiss: +++ (rarissime)

 

 
 

                                 

 

 

ZIGUELINE ou CHESSYLITE variété d'AZURITE

localité type 

 

                                    

 

 - Trouvé en 1967 dans les roches sédimentaires à séricitoschistes

de Chessy-les- Mines à une dizaine de Km de Sain-Bel, dans la

vallée d'Azergues, Chessy-Rhône, près de Lyon, dans la région

Beaujolaise, France.

Dimension:  2,50 cm. x 2,50 cm.

  

 Étymologie de Zigueline ou Chessylite:

son nom dérive de Chessy,  lieu d'explotaition du minéral et ou il

fut trouvé pour la premiére fois.

Chessy est un village très pittoresque situé à une trentaine de Km

de Lyon, ses mines (cuivre, pyrite et chalcopyrite) furent déjà

exploitées par les Romains.

Les premiéres Ziguelines ou Chessylites, accompagnées de

smithsonite et malachite, furent decouvertes dans une nouvelle

galerie dite "la mine bleu" à côté de l'ancienne "mine noire".

Cette découverte, on la doit à l'ingénieur des Mines C.F. Woellner

qui en 1811 identifia le minéral.

- La Zigueline, oxidule de Cuivre de Chessy, protoxide de cuivre  

ou cuivre vitreux, fut décrite en 1832 par le minéralogiste français

François Sulpice Beudant. Il fut un grand minéralogiste et

géologue, professeur de mathématiques à Avignon et Marseille.

A la mort de son ancien maître René Just Haüyil prit la Chaire

de minéralogie à la faculté de Paris. En 1824  fut élu membre de

l'Académie des  Sciences et en 1840 devient Inspecteur général

de l'Université.(voir photo ci-contre).

 

Remarques:

 - La Zigueline est une variété d'Azurite , 

Anne-Michelle Vrillet, cite que: "Parfois l’azurite et la malachite se

trouvent entremêlées harmonieusement (par syngénèse) et forme

une masse azurite-malachite d’un très bel effet".

  - La Zigueline, souvent se pseudomorphose en  malachite,

(comme les octaedres de cuprite de Chessy, voir photo si contre),

c'est de l'Azurite qui subit un changement en perdant une partie

d'hydroxyle et elle se transforme en Malachite toute en gardant sa

forme d'origine (d'Azurite), des fois la pseudomorphose n'est pas

entière c'est qui donne une partie de couleur verte (Malachite) et

l'autre partie de couleur bleu (Azurite).

 

Formule chimique:   Cu3[(OH)2|(CO3)2]

hydrocarbonate de cuivre

Strunz nr.: 5/C.01-10

classe V des: Carbonates

sous-classe des: Nitrates et Borates

groupe des: Azurites

série: Azurite - Rosasite

dureté: 3,50 à 4,00

densité: 3,70 à 3,90

système cristallin: Orthorhombique (monoclinique

prismatique)

morphologie: en cristaux octahedriques, prismatique, structure

cryptocristalline,

couleur: bleu clair, outremer à bleu foncé, verte à verdâtre

(pseudomorphose)

éclat: vitreux; transparent à translucide, mat

rareté par Stephan Weiss: commune

 

 

 
 

Cliquez sur les photos pour voir le détail

 
 

 

ZINCBLENDE ou Schalenblende ou Sphalerite

collection antique

 

                                         

 

 - Trouvé en 1847 dans la zone d'origine hydrothermale de Milltown

Quarry, Milltown, Derbyshire, England.

Dimension:  8,00 cm. x 4,50 cm. 

Dimension:  7,00 cm. x 4,50 cm. (photo ci-contre)

 

Etymologie:

 - de l'allemand: "Zink " = Zinc et de "blende" = brillance,

suite à la brillance de ses cristaux et au Zinc qui se trouve dans

sa composition chimique.  

 

Etymologie de Sphalerite:

 - du grec  "Sphaleros" = trompeur, les mineurs l'appelaient

ainsi, croyant que s'était un minéral de plomb et qu'en réalité

il n'en contient pas.

Anciennement appelé "Blende". Il est le plus important  minéral

de Zinc.

 

Etymologie de Schalenblende:

 - Le mot derive de la langue allemande "Schalen" = coquille et

"blende" = minéral, en allusion à sa morphologie en couches

concentriques.

Elle se compose de couches superposées et successives,

reniformes et botryoidales, de 4 minéraux différents: 

 - Wurtzite pour le jaune-brun;

 - Sphalérite pour le brun foncé;

 - Galene pour le noir brillant métallique;

 - Marcassite pour le cuivrée-dorée métallique.

  

Synonymes: blende, sphalerite, schalenblende

 - Zincblende (minéral polymorphe du Groupe des Sphalérites)

 - Wurtzite  (minéral polymorphe du Groupe des Sphalérites)

 - Matraite   (minéral polymorphe du Groupe des Sphalérites)

  

Formule chimique:  (Zn,Fe)S

Strunz nr.:  2/C.01-10

classe II des:  Sulfures

groupe des: Sphalerites

série:  Sphalerite - Polhemusite

dureté:  3,5 à 4,00

densité:  4,05

système cristallin: Cubique

morphologieplus souvent en  maclés, aplatis, tétraèdres,

pseudo-hexagonaux, dodécaèdres

couleur: brun, noir, noir brillant, brunâtre

éclat: vitreux, brillants, transparent à opaques

rareté par Stephan Weiss: commune

 

 
 

 

 

 

ZINCOLIVENITE ou ZINKOLIVENIT (groupe des Adamites)

localité type

 

                                      

 

 - Trouvé par moi même en 2008 dans les terrils de l'exploitation

minière des gisements de phosphates de la mine Hilarion N°50,

complexe d'exploitation minières de Hilarion des mines Kamareza,

Agios Konstantinos, District de Laurion (Laurium), Préfecture

d'Attika, Grece.

Dimensions:  2 cm. x 1 cm.

 

Étymologie

 - le nom dérive de sa composition de zinc et olivenite.

La zincolivenite a été découverte en 2004 dans les terrils des

mines de Kamareza, Laurium, Attika, Grece.

Elle a été décrite en 2006 par le russe Nikita V. Chukanov

professeur de cristallographie, géologie, minéralogie et de

petrologie de l'Académie des Sciences de St. Petersburg, Russie,

avec la collaboration des minéralogistes associés:

 - Dmitry Yurievich Pusharovsky (1944-) cristallographe russe

 - Natalia V. Zubkova (de la Faculté de Géologie de Moscou)

 - Igor Viktorovitch Pekov (1967- ) minéralogiste russe

 - Marco Pasero (du Département des Sciences de la Terre de

   l'Université des etudes de Pisa, Italie

 - Stefano Merlino (1938-) professeur italien de cristallographie et     

   de minéralogie.

 - Steffen Möckel (géophysicien allemand et auteur de plusieurs

   publications minéralogiques, inconnu)

 - Murtasali Kh. Rabadanov (chimiste et professeur russe de

   l'Académie des Sciences, Russie

 - Dmytriy I. Belakovskiy (conservateur au musée Fersman à     Moscou°

  

Synonymes:  

  - Zinkolivenite ou Zincolivenit (en allemand)

 

Formule chimique: CuZn(AsO4)(OH)

Strunz nr.:  7/B.06-25

classe  VII des: Phosphates, Arseniares, Vanadates

sous-classe des: Phosphates anhydreux

groupe des: Adamites

sous-groupe des: Olivenites - Amblygonites

série:  Wagnerite -

dureté: 3,5

densité: 4,35 

système cristallin:  Orthorhombique, (dipyramidal)

morphologie: prismatique, agrégats, triangulaire,

couleur: vert, vert bleuâtre, vert noirâtre, vert grisâtre

éclat: vitreux; transparent

rareté par Stephan Weiss:+ (relativement rare)

 

 

 

 

 

 

ZINCPARATACAMITE (voir page Paratacamite)

avec Gordaite et Schwartzembergite

localité type

trouvé en 1997 dans le dépôt des roches à andésites de la zone

d'oxydation hydrothermale des gisements de cuivre de la mine

Beatrix, de San Francisco Mine, Casucha, Caracoles, district de

Sierra Gorda II,  province de Tocopilla, Région d'Antofagasta,

Atakama Désert, Chili.

Dimensions:  2,50 cm. x 3,50 cm.

 

Étymologie

 - nommé en relation du dimorphisme avec l'Atacamite et

Paratacamite et du pourcentage de Zinc dans sa composition

chimique. Découverte en 1906 dans la  mine Beatrix, de San

Francisco Mine, Casucha, Caracoles, district de Sierra Gorda II,

province Tocopilla, Région d'Antofagasta, Atakama DésertChili.

 - Décrite par le minéralogiste G.F. Herbert Smith en 1906, mais

déjà cité en 1873 par Arcangelo Scacchi (1810-1893) de la

"Accademia Reale delle Scienze Fisiche e Matematiche" de

Naples, Campania, Italie. (Voir photo de A. Scacchi ci-contre)

 

Synonymes:  

 - Atelite

 - Atelina

 

Formule chimique:  Cu3(Cu,Zn)(OH)6Cl2

oxydochlorite de zinc et de cuivre

Strunz nr.: 3/D. 01-55

classe III des: Halogénures

sous-classe des: Oxyhalogénures

groupe des: hydroxyhalogénures

série: Korshunovskite - Anthonyite

dureté: 3,00

densité:  3,70 à 3,78, avec une moyenne de 3,74

système cristallin: Rhomboedrique - (triclinique)

morphologie: petits cristaux rhomboèdriques, granulé,

massive, croutes, agrégats, massive

couleur: vert, vert- foncé, vert-noir

éclat: vitreux

rareté par Stephan Weiss: commune

 

 

 

 

 

ZINKENITE

localité type (vieille collection)

 

                              

 

 -Trouvé en fin 1800 dans les veines hydrothermales associées

aux gisements de métaux de base, de la Graf mine

Jost-chrétienne, Wolfsberg, Harzgerode, Harz, Saxe-Anhalt,

Allemagne.

Dimensions: 7 cm. x 7 cm.

 

Étymologie

 - nommée en l'honneur de l'allemand Johann Karl Ludwig

Zinken (Zincken) (1790-1862), minéralogiste, géologue minier

et directeur de la "Anhalt-Bernburgischen Berg  und Hüttenwerke"

Hüttenwerke   dans Mägdesprung, Allemagne.

 - La Zinkenite fut décrite en 1826 par le minéralogiste allemand

Gustav Rose, professeur de minéralogie à l'université de Berlin,

conservateur du musée de la même ville et président de

l'Association Géologique Allemande. (Voir photo ci-contre).

 

Synonymes:

  - Bleiantimonglanz (en allemand)

  - Keeleyite

  - Zinckenite

  

Formule chimique: Pb9Sb22S42

Strunz nr. 2/E.26-10

classe II des: Sulfures et Sulfosels

sous-classe des: Sulfosels

groupe des: Sulfosels Pb avec As/Sb

série:  Baumhauerite - Mutnovskite

dureté: 3 à 3.5

densité: 5.23

système cristallin: Hexagonal, (pyramidal)

morphologie: strié, aciculaire, massive, radiée, fibreuse, en

cristaux en forme d'aiguilles ou prismatiques

couleur: gris, gris acier, gris de plomb, irisé, noir de fer

éclat: métallique; opaque

rareté par Stephan Weiss:  + (rare)

 

 

 

 

 

ZINCSILITE

                                        

                          

                              

 

 -Trouvé en  1980 par mon ami minéralogiste russe Mikhail N.

Murashko dans la zone à skarn polymetalliques du Mont Karnasurt

dans le massif du Lovozero, Peninsule de Kola.

Dimensions: 1,00 cm. x 0,5 cm.

 

Étymologie

 - prend le nom en raison de sa composition chimique avec

le zinc et la silice. Découverte en 1960, dans les skarn

polymetalliques à galena-sphalerite-chalcopyrite du gisement

de Batystau, Kazakhstan.

  - La Zincsilite à été décrite en 1960 par les géologues et

minéralogistes russes :

  - N. N. Smol'Yaninova

  - V. A. Moleva

  - N. I. y Organova

 

Formule chimique: Zn3Si4O10(OH)2.4H2O (?)

Strunz nr.8/H.20-60 

classe VIII des: Silicates, Inosilicates, sorosilicates

sous-classe des: Phyllosilicates

groupe des: Smectites - Montmorillonites  

série: Lunijianlaite - Rilandite 

dureté: 1.50

densité:  2.71

système cristallin: Monoclinique

morphologie:  lamellaires, pseudomorphoses, massive

couleur:  blanc, bleuâtre, blanc bleuâtre

éclat:  nacré

rareté par Stephan Weiss:  ++(très rare)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ZIRCON variété Hyacinthe

 

                    

 

 - Trouvé en 1978 dans les roches pegmatiques alluvionnaires de

Samara, district autonome de Nénétsie, dans la région de

Mourmansk, Nord-Est de la Russie.

Dimensions:  2,50 cm. x 1,80 cm.

 

Étymologie:

Le mot  Zircon  a subi une évolution sémantique : hyacinthe qui

désignait diverses gemmes jaune orange devint jacinthe, puis

jagonce, jargon, pour arriver à zircon.

Zircon dérive la langue Perse "Zar gun" qui signifie reflet d'or.

Décrit en 1783  par l'allemand de Saxe, Abraham Gottlob

Werner (1750-1817), éminent minéralogiste et géologue,

professeur de Minéralogie à l' École des Mines de Freibourg,

Allemagne.

Il fut nommé en 1775 inspecteur de l'exploitation minière de 

Freiberg. Inventeur de plusieurs éspeces minérales,

il développait un nouveau concept de classification des minéraux

et des roches. Il devint en 1775, conservateur de la collection de

minéraux de l' École des Mines de Freiberg et y resta jusqu'à

sa mort. (Voir photo ci-contre).

 

Synonyme:

  - Acorite (synonyme en français d'azorite)

  - Azorite (zircon des îles Azores)

  - Circone (décrite par le moine René Just Haüy, en 1789,  il

     trouvait dans ce zircon une terre nouvelle dans sa composition

      la même que dans la hyacinthe de Ceylan)

  - Cyrtolite, variété de zircon hydraté : Zr[(SiO4),(HO)4]

  - Hyacinthe (La hyacinthe désigne diverses zircons jaunes,

     oranges à rouges, rouge-bruns)

  - Jarcon (variété de zircon incolor)

  - Jargon de Ceylan ( synonyme en français d' une variété de

     zircon gemme du Ceylan, est une appellation interdite))

  - Kochelite (melange de zircon et fergusonite-Y)

  - Lyncurite (nom commun qui désignait aux temps antiques la      Lyncurion (la Hyacinthe) de Théophraste)

  - Malacon ou Malakon (variété de zircon hydraté altéré)

  - Meta-Zircon (par Leitz)

  - Oesterdite (variété de zircon d'Arendal, Norvege)

  - Ostranite (qui signifie déesse du printemps, variété de zircon

     altéré d'Arendal, Norvège, mot obselet utilisé par Breithaupt en

     1825)

  - Polykrasilith (en allemand)

  - Starlite (désigne une variété de zircon bleu, appellation interdite)

  - Tachyaphatite (par N.J. Berlin en 1853, désigne une variété de

    zircon altéré, couleur brun-rougeâtre de Telemark, Norvège)

  - Turmali

  - Zircone (en italien)

  - Zirconite (en 1801 par Schumacher pour désignér un zircon de

     Stavern, Norvege)

 

Formule chimique:  ZrSiO4

silicate de zirconium

Strunz nr.: 8/A.09-10

classe VIII des: Silicates

sous-classe des: Nesosilicates

groupe des: Zircons

série:  Pyrope - Eulytine

dureté: 7,50

densité: 4,60 à 4,70

système cristallin:  Quadratique (tetragonal)

morphologie:  massive, agrégats, gerbe, grains; en cristaux:

tabulaires, bipyramidales, prismatiques

couleur:  incolore, brun, rouge brun, vert à verdâtre, gris,

jaune, rouge, rouge jaunâtre, rouge orange, bleu, jaunâtre

éclat: vitreux, gras, adamantin  

rareté par Stephan Weiss:  0  (largement répandu)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ZIRCONOLITE- 3T/-2M

 

                    

 

 - Trouvé en 1992 dans les roches alcalines à carbonatites,

kimberlites, syenites et sanidinites du massif Afrikanda,

Peninsule de Kola, Russie.

Dimensions: 2.5 cm. x 1.5 cm.

 

Étymologie:

  - nommée ainsi par sa composition structurelle cristalline.

 - Elle a été découverte dans les roches ultramafiques de

Walaweduwa, district de Bambarabotuwa, Sabaragamuwa

Sri Lanka.

 - La Zirconolite a été approuvée par l'IMA en 1989 et décrite

par les minéralogistes :

 - P. Bayliss

 - F. Mazzi

 - R. Munno

 - T. J. White

  

Remarques :

  - La Zirconolite -3Tl-2M est polymorphe avec:

  - Zirconolite-3O (orthorhombique)

  - Zirconolite-2M (triclinique)

  - Zirconolite -3T (dimetrique)

 

Formule chimique:   CaZrTi2O7

Strunz nr.:  4/C.20-22

classe IV des: Oxydes et Hydroxydes

sous-classe des: Oxydes

groupe des: Pyrochlores

soubgroupe des : Elsmoreites

série:  Plumboesmoreite - Carboirite

dureté:  5.5

densité: 4.7

système cristallin:  Anorthique (Triclinique)

morphologie: en petites lamelles, cristaux rhomboedriques,

pseudohexagonales  

couleur: noir, noir brnâtre, rouge

éclat: résineux, submétallique

rareté par Stephan Weiss: + (rare)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ZIRFESITE

 (Variété d'EUDIALYTE, pulvérulente et altéré)

 

                    

 

 - Trouvé en 1968, dans les alterations post-magmatiques de

l'Eudialite du Massif Lovozero, Peninsule de Kola, Russie.

Dimensions: 2.5 cm. x 2.5 cm.

 

Étymologie:

 -  prend le nom par les elements qui composent sa formule

chimique : Zircon, Fer, Silice.

 - Minéral non approuvé par l'IMA.

 - Comptes Rendus (en 1945) de l'Académie des Sciences

de Russie, par la minéralogiste russe E. E. Kostyleva.  

  

 

Formule chimique de la Zirfesite: (ZrO2,Fe2O3)SiO.nH2O  

 

Strunz Nr. pour l'Eudialyte 8/E.25-10

Formule chimique de la Eudialyte:

Na15Ca6(Fe++,Mn)3Zr3(Si25O73)(O,OH,H2O)3(OH,Cl)2

classe VIII des: Silicates, Sorosilicates, Inosilicates

sous-classe des: Silicates,

groupe des: Eudialytes

série: Raslamite - Alluaivite

dureté:  5,00 à 6,00

densité: 2,74 à 3,10

système cristallin:   Rhomboedrique (Trigonal)

morphologie:  pulvérulente et altéré

couleur: blanc, brun jaunâtre, rouge brunâtre, rose, rouge,

jaune,violet, rouge rose, bleuâtre, brun, brun jaune,

blancheâtre, blanc grisâtre,

éclat: vitreux, pulvérulent  

rareté par Stephan Weiss: 0 (commune)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[ ACCUEIL ] [ MINERAUX DE COLLECTION ]  [ MINERALOGIE THEMATIQUE ]  [ MINERALOGIE SYSTHEMATIQUE ]  [ FOSSILES ] [ CONTACT ]